J’ai également fait ce second exposé oral durant la même journée d’étude de février 2019 consacrée à « Punk et idéologie », au centre FGO – Barbara à Paris.

En France, la mouvance skinhead émerge dans le sillon du punk, dès 1978, comme un satellite culturel de ce dernier. La violence et la provocation ont rapidement coloré les rangs des skinheads français et le spectre nazi arrive très tôt. Mais il est intéressant de noter que les degrés de politisation et de violence ne font qu’augmenter crescendo. Ce qui s’apparente au départ à une provocation extrême s’affirme peu à peu comme une sensibilité politique, avec tentative de structuration faisant passer les codes culturels peu à peu au second plan. Dans cette intervention, il est question de définir le contexte, les raisons et l’évolution d’une telle attirance.

Conférence « L'influence de l'extrême-droite radicale dans la mouvance skinhead : entre provocation, mimétisme, déshérence et conviction politique »