De ma jeunesse punk, j’ai puisé le désir de faire des choses par soi-même et de ne pas se cantonner à un rôle de consommateur. L’aventure commence donc avec la création puis la collaboration à divers fanzines, ces journaux amateurs qui mêlaient passion musicale et préoccupations sociales. L’étape suivante fut la production discographique au sein de deux labels indépendants… implication qui dure jusqu’à aujourd’hui sous forme de direction artistique pour des rééditions de disques et de nouvelles productions. D’une manière générale, la fréquentation d’un certain univers musical me fit participer à une effervescence entre créativité et engagements contre différentes formes d’exclusion.

Mon parcours universitaire me permit d’élargir mes connaissances dans différents domaines, le Droit, les Sciences politiques et l’Information, de participer aux mobilisations étudiantes de l’époque et de réfléchir à une conception ouverte de celles-ci.

L’audiovisuel devint rapidement mon domaine principal. Après un stage au service « information » de France 2, j’ai co-réalisé de manière autodidacte un premier film documentaire, Hama, avec Valérie Malot, avant de rejoindre les équipes des émissions C’est pas le 20 heures (Canal+) et Tracks (Arte).
Puis, j’ai réalisé plusieurs documentaires touchant à l’Histoire, au politique, au social et à la culture, témoignant d’une manière générale d’aspects méconnus de notre société.  Je peux citer Je rap donc je suis, Si tu roules avec la Mafia K’1 Fry, Gravity Style, Mesrine, fragments d’un mythe, Les quatre visages de Kery James, Lutter… ici et maintenant !, diffusés sur Canal+, Arte, LCP, France Ô, Ciné+, Planète+ Crime Investigation, Planète+ A&E, MCM ou sortis parfois en DVD (à une époque de ventes significatives). Ce fut l’occasion de collaborer avec des sociétés de production comme Kuiv Productions, la Compagnie des Phares et Balises, La Petite Reine, Save Ferris Productions, ADN Factory, Générations Développement, Off Shoot, Dad Films…

J’ai aussi été conseiller artistique sur des films documentaires d’autres réalisateurs, diffusés sur France 2, France 3 et Canal+. Et j’ai participé au lancement de magazines pionniers en DVD au début des années 2000.

J’ai également réalisé des documentaires sonores pour France Culture et Arte Radio, quelques vidéo clips et spots publicitaires. Côté fiction, j’ai participé à un making of d’un film de cinéma et à l’écriture d’un scénario, j’ai été consultant historique pour une web série de Everardo Gout toujours en développement. Côté édition, j’ai aidé aux premiers pas des Editions Florent Massot et co-écrit un livre, Mesrine, fragments d’un mythe (adaptation de mon film documentaire) avec Anne-Claire Préfol, publié chez Flammarion.

Fort de mon expérience d’enseignant, de responsable de cours et séminaires sur le langage cinématographique au Language Center de Newcastle en Angleterre, j’ai ajouté une corde à mon arc en intégrant l’équipe du projet de recherche universitaire Pind consacré à La scène punk en France (1976-2016) et en y participant sous la forme d’interventions orales, petites conférences, tables rondes et contributions écrites. Enfin, au fil du suivi de mes propres films documentaires, j’ai appris le métier de directeur de production.

Me contacter